Jean Cluseau-Lanauve [ 1914 - 1997 ]

Jean Cluseau-Lanauve est un peintre français, né à Périgueux le 7 novembre 1914 et mort à Paris le 7 février 1997 (à 82 ans)1. Il est considéré comme un artiste significatif de l'École de Paris. Il fait ses études au lycée de sa ville natale, où son talent pour le dessin est remarqué. Ses parents apprécient et favorisent sa vocation. Il est étudiant aux Beaux-arts de Paris entre 1933 et 1937 dans les sections de peinture (atelier Devambez) et de lithographie, et complète ses études en fréquentant l’Académie de Montparnasse. Il s’installe définitivement à Paris dans le 6e arrondissement dans un atelier de peintre donnant sur la cour du Théâtre du Vieux Colombier. Il reste néanmoins très attaché à son Périgord natal et à ses couleurs, qui inspirent une partie de ses œuvres. Il expose, dès 1932, en Périgord et à Arcachon, mais ses vrais débuts se situent en 1935, où il présente au Salon des artistes français une œuvre intitulée Paysage du Périgord, qui sera achetée par la ville de Paris. Il est invité d’honneur à la Foire internationale de New York. Après une interruption due à la Seconde Guerre mondiale et à une période de captivité en Allemagne, dont il rapporte plus de 2 000 dessins, il reprend une activité de peintre indépendant. Il enseigne l’art graphique à l’école Estienne de 1951 à 1976.

Aux achats officiels, dont le premier date de 1935, s’ajoutent de nombreux prix (dont le prix de Venise en 1948, et le grand prix Puvis de Chavannes pour l'ensemble de son œuvre en 1993). Il participe à de nombreux salons (comme les Salons d’automne du Grand Palais et les Salons de la Société nationale des beaux-arts, salons dont il est sociétaire, et expose, depuis leur fondation, au Salon Comparaisons et au Salon du dessin et de la peinture à l’eau, dont il devient président en 1976.), et à des expositions de groupe tant en France qu’à l’étranger, notamment lors des expositions universelles : Paris en 1937 (médaille de bronze), New York en 1939 et Osaka en 1970. Il réalise en outre une cinquantaine d’expositions personnelles.